Le 9 Juin dernier le Golf de Margaux accueillait la 5e étape du GEDA CHAMPIONSHIP.


Les 50 participants se sont âprement disputés la généreuse dotation offerte par notre partenaire des Eaux Perrier. A l’issu d’un repas savamment préparé par notre ami Philippe Vilet (restaurant Le Savoie), une trentaine de GEDAIS ont glissé leur pieds délicats dans des godasses cramponnées à leur taille.
footgolf1.jpg
Retour au golf de Margaux pour participer à un tournoi de FootGolf (*) organisé par Nicolas Caillé. Quel étrange spectacle que celui de ces bandits manchots déployant une belle énergie balle aux pieds. Pour les non initiés cette pratique de plus en plus courue consiste à tenter de faire entrer un ballon de foot en moins de coups possibles dans des trous aménagés à cet effet. Laurent Ricordel, avant centre du football club du Taillan Médoc remportera la trimballe. Trop facile pour Laurent qui participe régulièrement à des compétitions dans la France entière.

Nous remercions le Golf de Margaux et son directeur pour la qualité du parcours ainsi que pour la compréhension dont il a su faire preuve.
Merci également à notre partenaire les Eaux Perrier que nous retrouverons la saison prochaine pour de nouvelles aventures.
footgolf2.jpg

(*) Comme son nom l’indique, ce sport combine football et golf. Le principe consiste à faire entrer un ballon classique (taille 5) dans un trou de 55 centimètres de diamètre creusé dans le pré-green. Et ce, avec un minimum de frappes du pied. Il emprunte au jeu de golf ses règles de comptage, sa terminologie et bien sûr son terrain de jeu. Toutefois, comme les muscles de la jambe n’atteignent pas la puissance du driver, les distances à parcourir ont été revues à la baisse. Ces dernières s’échelonnent tout de même entre 70 et 250 mètres selon les trous.
Mais cette participation presque anecdotique vient aussi rappeler combien le footgolf est une discipline récente en France. À peine cinq années d’existence et près de 1000 pratiquants. Aux Pays-Bas, par exemple, son berceau d’origine, ce jeu rassemblerait 20 000 licenciés. “Et on dénombre plus de 200 golfs uniquement réservés au footgolf aux États-Unis“, ajoute Nicolas Caillé (Délégué AAFG Aquitaine)

Pour ne pas labourer le tapis vert, les adeptes de ballon rond utilisent des chaussures de foot en salle ou une paire de running. Les crampons sont proscrits, moulés ou vissés. Et pour faciliter la cohabitation avec les golfeurs, ils se doivent de respecter un dress code. Idéalement, bermuda, polo et des chaussettes jacquard montantes. Sans oublier la casquette chic années 1930.
footgolf3.jpg