Grâce à un très bon dernier tour, Robin Roussel a pris la deuxième place du Hainan Open. Le Français en profite pour grimper à la deuxième place de la Road to Mallorca et a désormais assuré sa montée sur le Tour européen en 2020.

La deuxième victoire espérée attendra, mais l’essentiel est ailleurs. Deuxième du Hainan Open ce dimanche, Robin Roussel a assuré sa montée sur le Tour européen en 2020. Vainqueur à Saint-Omer en juin, le joueur d’Ozoir-La-Ferrière était en piste pour s’offrir en Chine son deuxième titre de la saison. Troisième après trois tours, il s’élançait en dernière partie avec trois coups de retard sur le leader Francesco Laporta.

Mais face à un Italien en maîtrise sur le parcours du Sanya Luhuitou GC, Roussel n’aura rien pu faire. Après deux beaux allers (-2), la situation n’avait pas évolué. Le Français grignotait certes deux de ses coups de retard sur le retour mais échouait finalement à un coup du vainqueur. Qu’importe, si avec sa victoire Laporta s’empare des commandes du Challenge Tour, Roussel effectue lui aussi un sacré bond en avant : le voilà désormais deuxième du circuit, à deux tournois de la fin de saison et assuré donc de finir dans le Top 15 qui grimpera sur le Tour dans un mois.

Les autres Français

Pour Antoine Rozner, la montée était elle déjà en poche. Mais le Racingman a encore son mot à dire pour la première place finale du circuit. Ce dimanche, il s’est offert son septième Top 10 de la saison grâce à un superbe dernier tour : six birdies pour deux bogeys (68,-4). Un score qui lui permet de terminer à la septième place et de conserver une place sur le podium du circuit (troisième).

Pour les autres Bleus, cette semaine chinoise richement dotée n’aura pas changé grand chose au ranking. À -3 total, Damien Perrier prend la 25e place et demeure 38e du circuit. Quatre places devant Ugo Coussaud, trentième cette semaine et 42e au général. Et juste derrière Robin Sciot-Siegrist, 37e du ranking après sa 62e place à Sanya. (sources FFGolf)